Au Bénin

2019 / 2020

VOIX et REGARD

Participation des Jeunes de l’ESMA*, Abomey-Calavi au BENIN et du Lycée Jean XXIII de Reims, en FRANCE

Nous avons voulu écouter, croiser nos regards, nos écoutes, donner la voix à ces Jeunes qui ont tant à dire ! Les médiations choisies sont le graphisme, la sculpture, la danse, le slam, le théâtre.

25 Jeunes Béninois et 15 Rémois y participent. Leurs œuvres seront exposées au Bénin en février, à l’Esma *(Ecole Secondaire des Métiers d’Art SOS Hermann Gmeiner ) et en janvier à Reims au lycée Jean XXIII aux « portes ouvertes » (avec œuvres graphiques du Bénin).

FORMATION au Bénin  à  SOS Villages d’Enfants

Les deuils et leur dynamique

Cette formation interinstitutionnelle vous est proposée par SOS Villages d’Enfants en partenariat avec l’association Résonances. Le deuil nous concerne tous, à bien des égards : de façon individuelle, collective, culturelle. C’est un temps de déstabilisation, plus ou moins douloureux, de remaniement psychique, social, économique. Le deuil est associé à la perte, à la séparation, au chagrin. C’est une épreuve complexe qui peut être source d’évolution psychique, de nouveaux équilibres ou de fixation, voire de régression pathologique. Un enfant qui devient orphelin de père ou de mère, suivant son âge et les circonstances, vit une situation qui sollicite toute notre attention et accompagnement adaptés. Le1er village d’enfants SOS, créé par Hermann Gmeiner en 1949, s’est appuyé sur cet aspect fondamental que tout enfant a besoin de sécurité matérielle et affective au sein d’un milieu reconnaissant ses droits. Pour les organisations qui s’occupent des enfants qui n’ont pas une prise en charge parentale adéquate, la notion de gestion du deuil est fondamentale. Cette situation est au coeur du travail des équipes SOSVE. L’accueil des enfants victimes de deuil par des professionnels demande bien des qualités dont l’exigence d’offrir une prise en charge sans cesse à repenser : toute rencontre humaine nous met dans un lien de découvertes, de savoir-faire, de savoir-être, de réajustements ; la traversée de deuils et la possibilité d’ouvertures sont à ce prix. Les acteurs de la prise en charge de l’enfant font face à des changements récurrents pour s’adapter aux paradigmes organisationnels et juridiques. A SOS Villages d’Enfants, on parle aujourd’hui de « la promesse d’une prise en charge  par SOS ». Il s’agit à ce niveau également d’une gestion de deuil pour mieux s’adapter aux exigences des nouvelles normes organisationnelles. Objectif de la formation : Renforcer les compétences des praticiens et autres acteurs clés de la prise en charge sur la gestion du deuil au niveau des participants aux programmes et au niveau organisationnel. Contenu de la formation : Appréhender les différents aspects du deuil dans différents contextes africains entre tradition et modernité et situation environnementale particulière : deuil « normal » et ses étapes, deuil pathologique, deuil individuel et collectif, deuil, perte, séparation, rupture, traces et mémoires : sens et devenir, deuils de personnes de différents âges, différentes circonstances, deuils symboliques. Penser la prise en charge à l’aune de la promesse d’une prise en charge SOS : deuil des anciennes pratiques, soutien aux collègues pour surmonter les difficultés et pour bien mettre en œuvre les engagements SOS. Expérimenter un atelier d’expressions à médiation artistique. Le conte sera la médiation privilégiée : violences, meurtres, étayage, traversées d’épreuves, réussite du héros…Telle sera la façon d’utiliser un outil  que toute culture, de tout temps, offre à l’individu, de tout âge, pour comprendre les mystères du monde, de l’être humain et le faire maturer. Période et lieu : 17 février au 21 février 2020 au Centre de Formation Régional SOS Abomey-Calavi, Bénin. Méthodes pédagogiques : Méthodes pédagogiques interactives : mises en situation, exercices, études de cas en groupe, jeux pédagogiques. Témoigner, partager des expériences. Offrir aux participants un espace d’échange et de mise en perspective de leurs pratiques. Apports théorico-cliniques, apports bibliographiques, travail en grand et petits groupes, travail en atelier d’expressions. Orientation sur des outils concrets pour accompagner la souffrance des enfants en deuil. Formation pratique sur des outils visant à soutenir les employés et les équipes SOS, car soigner, c’est prendre en considération les investissements de tous, prendre soin du  professionnel, c’est aussi reconnaître sa personne avec sa vulnérabilité et ses forces. Public cible : Psychologues, éducateurs spécialisés, assistants sociaux et assimilés Managers ou coordinateurs ayant travaillant avec des acteurs clés de la prise en charge. Nos formateurs :
Association  Résonances
Josette Coppe Psychologue clinicienne française, psychothérapeute, animatrice-thérapeute d’ateliers  d’expressions à médiations artistiques, formatrice, fondatrice et Présidente de Résonances, une association française. Josette Coppe travaille au Bénin depuis 2006 et avec SOS Villages d’Enfants Bénin depuis 2010 dans les domaines du psychosocial, de la psychopédagogie et du soin. Son activité principale est en lien avec l‘association Résonances. Céline Froese Psychologue clinicienne, psychanalyste et thérapeute familiale, Céline Froese, de nationalité française, travaille en Centre Psycho-Pédagogique. Elle intervient au Bénin avec Résonances pour SOS Villages d’Enfants depuis 2014. Frédéric Froese Psychologue clinicien formé à la psychanalyse, Frédéric Froese est thérapeute de famille constructiviste et hypno-thérapeute. Allemand résident en France, il travaille avec Résonances au Bénin à SOS Villages d’Enfants depuis 2014. Sophie de Heaulme Psychologue clinicienne française, animatrice-thérapeute et formatrice sur Paris et la France, Sophie de Heaulme intervient dans l’éducation spécialisée, la prise en charge et les pathologies neuro-évolutives. Accompagnatrice de changements, en appui sur l’expression, l’écriture, le corps, le rêve, l’échange et la relation, elle travaille avec Résonances depuis 2008. Olga Bamisso Psychologue clinicienne béninoise, animatrice d’ateliers d’expressions, Olga Bamisso est chargée de cours à l’Université de Nanterre (France). Elle est membre de Résonances et a participé à la sensibilisation et à la formation psychosociale à SOS Villages d’Enfants Bénin en 2011.
SOS Villages d’Enfants Bénin
Gérard Ahyi Psychologue clinicien béninois, Gérard Ahyi travaille à SOS Villages d’Enfants Bénin depuis 2006. Grâce à son savoir-faire, un système de soutien psychosocial a été mis en place dans tous les programmes SOS au Bénin. Animateur d’ateliers d’expression, son expertise est reconnue au niveau régional, notamment avec des interventions à SOS Villages d’Enfants République Centrafricaine et Guinée-Conakry. Bulletin d’inscription à demander auprès de : SOS Villages d’Enfants, Salimane Issifou – salimane.issifou@sos-benin.org Tel : +229 64 08 65 65 Les places seront affectées dans l’ordre de réception des bulletins d’inscription.

2010-2016

En partenariat avec SOS Villages d’ENFANTS à Calavi, Dassa-Zoumé, Natitingou.

Travail de Sensibilisation à la formation d’animateurs d’ateliers d’expression à médiations culturelles (théâtre, argile, land-art, écriture, jouets…) Jardins et petits élevages. En 6 ans 30 animateurs formés à l’animation d’ateliers à médiations.

Des jardins de légumes prospères et pérennes, une supervision régulière des équipes en groupe, par mails, des ateliers pour les encadrants, les enseignants, les mamans d’accueil.

Des thèmes annuels : des semences pour une autonomie
« Le goût de la terre » 2010
« Culture, cultures » 2011
« Autour du jardin » 2012
« Terre-voyage, moissons »2013
« Ateliers de ressourcement » et « Soin et Développement » 2014
« Prends soin de moi »  « Travail en atelier d’expression à médiations et  intervision » 2015

« Travail en atelier d’expression à médiations et intervision » 2015
« Atelier spécifique » au Foyer de Jeunes de Calavi : correspondance 2016 avec des collégiens de Charleville Mézières : Prix Inisia

En 2011, un envoi d’une palette de livres pour SOS Villages d’Enfants ainsi que pour le centre « Les Amis des Enfants » à Ouaké, petite ville au nord Bénin : la collecte a été faite auprès de nos amis rémois et parisiens.

 

2008 – 2011

En partenariat avec l’ONG GRADH du Bénin et GAS d’Amiens

– Sensibilisation à la formation d’animateurs d’ateliers d’expression à médiations culturelles (théâtre, argile, land-art, écriture…)
– Ateliers d’expression à visée psychosociale à Bohicon, Abomey, Parakou pour les équipes encadrantes et groupes de Jeunes vulnérables, orphelins du sida, de 2008 à 2011.

2010 – 2017

En partenariat avec un groupe de paysans : AIDES financières

– Pour le maintien des paysans sur leurs terres, maraîchers bio, à Ouidah (regroupement de 4 familles) : Association AYIOU
– Aide en récoltes menacées,
– Aide à la fabrication de savon naturel (120 kg vendus en France),
– Achat d’une moto-pompe, de tuyaux, de fiente,
– Aide à plantation d’un petit champ de bananiers,
– Aide à l’installation d’un moulin à farine de maïs en village reculé.

Toute aide nous permet d’être hébergé, et en confiance, de partager la vie à la lagune, à leurs fêtes traditionnelles, sacrées.

FILM VILLAGE SOS
« A propos des ateliers d’expressions et du jardin »
Avec la participation de Mr Azagba R. , directeur pédagogique de SOS Village d’Enfants.
Abomey – Calavi , Bénin – 2013

DIAPORAMA
« Sur le chemins des ateliers d’expressions à médiation artistiques
Une expérience avec les Villages d’Enfants SOS au Bénin. »